"Au procès ultime (en Cassation) des dix personnes poursuivies pour « dévastation et pillage » au cours des manifestations contre le sommet du G8 de Gênes (2001), onze ans plus tard, et alors que le carabinier assassin de Carlo Giuliani a été acquitté, cinq personnes ont vu leurs peines de prison confirmées [...]"

CG2Venise, juillet 2001 (reproduction souhaitée)